marollesenbrie.com

FLASH

Retrouvez l'info dans nos rubriques

PANNEAU INFO

Premier tour des élections municipales : 23 Mars 2014

Assainissement Collectif : ça se raccorde doucement mais sûrement

Des nouvelles de notre interco « Au Pays de Coulommiers »

Rejoignez notre page Facebook

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village


Fin du suspens !

Election de la liste sortante

 

Bonjour à tous,

Je remercie les 33% de Marollais qui m’ont encouragés. Malheureusement, cela n’a pas été suffisant pour espérer faire partie d’une équipe municipale issue de votes de sensibilités diverses.

Mais comme a dit Winston CHURCHILL :

« Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme »

Je souhaite donc bonne chance au conseiller ou à la conseillère qui sera élu(e) Maire ainsi qu’à toute l’équipe municipale.

Malgré nos divergences, j’espère qu’une collaboration sera possible, tout du moins un respect mutuel et un traitement équitable.

Je souhaite pouvoir communiquer aux Marollais un maximum d’informations, et ne pas en être empêcher sous le prétexte d’être un « mauvais perdant » comme on me l’a reproché lors du scrutin précédent.

C’est justement, pour lutter contre ce comportement de caste, que je veux que tous les habitants de Marolles en Brie puissent obtenir une information claire et honnête qui leur permettra de juger avec tous les éléments en main à chaque fois que leurs intérêts seront en jeu.

J’en profite pour souhaiter une agréable retraite à René DARCY.

Je remercie mes colistiers d’ « Unissons-nous pour Marolles ! » pour leur force de propositions et leur volonté d’apporter un nouveau dynamisme au village.

A bientôt

Michel André MIREBEAU

 

https://www.facebook.com/marollesenbriecom


Résultats du scrutin

Les résultats des élections municipales 2014

Liste « Christine GUILLETTE »

Bernard ANDRE                               170 voix         (69,67%)

Florence BERTHEAU                      161 voix         (65,98%)

Christine CASSUS                           137 voix         (56,15%)

Patrick CHANUT                               175 voix         (71,72%)

Jean-Claude DARCY                      145 voix         (59,43%)

Frédéric DEVARREWAERE           152 voix         (62,30%)

Christine GUILLETTE                      142 voix         (58,20%)

Brigitte JOULOT                               173 voix         (70,90%)

Patrick MOIREAU                             144 voix         (59,02%)

Florence RICHARD                         133 voix         (54,51%)

Frédéric WEISS                               168 voix         (68,85%)

Liste « Olivier RICHARD »

Danielle CADINE                              106 voix         (43,44%)

Maria CASTRO                                  74 voix         (30,33%)

Virginie CHABLE                                95 voix         (38,93%)

Nicolas CORBISIER                         100 voix         (40,98%)

Fabienne DOMALAIN                       68 voix         (27,87%)

Franck LAGAROJE                           84 voix         (34,43%)

Michel André MIREBEAU                  81 voix         (33,20%)

Thierry MORNON                             105 voix         (43,03%)

Vincent PASANISI                              60 voix         (24,59%)

Olivier RICHARD                                80 voix         (32,79%)

 

Inscrits : 335
Votants : 250             (74,63%)
Exprimés : 244         (97,60%)
Abstention : 25,37%


Publiez des photos de notre village sur Facebook

 

 

 

 

 

 

 

Rendez vous sur notre page Facebook

https://www.facebook.com/marollesenbriecom

et postez vos photos de notre village !

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village

 


AVIS D’ENQUETE PUBLIQUE DU SCOT

22 NOVEMBRE A MAROLLES

 

L'enquête publique sur le projet de SCOT du Bassin de Vie de Coulommiers
L’enquête publique sur le dossier arrêté du Schéma de Cohérence Territoriale du Bassin de Vie de Coulommiers se déroule du 4 novembre 2013 au 11 décembre 2013. Elle a pour objet d'informer la population du territoire, de lui donner les moyens de s'exprimer sur le projet, et de faire valoir ses observations.

La composition du dossier d’enquête publique
Le dossier d’enquête publique comprend notamment :
• Le dossier de SCoT arrêté composé d’un rapport de présentation intégrant l’évaluation environnementale du SCoT, d’un Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD), d’un Document d’Orientation et d’Objectifs (DOO), assortis de documents graphiques,
• Le bilan de la concertation,
• Le recueil des avis des personnes publiques associées et consultées dont celui de l’autorité environnementale et des collectivités territoriales membres du Syndicat Mixte ou voisines du périmètre du SCoT du Bassin de Vie de Coulommiers,
• Des pièces administratives complémentaires dont l’arrêté de mise à l’enquête publique du SCoT

La consultation du dossier d’enquête publique
Le dossier est consultable durant toute la durée de l’enquête dans les lieux mairies suivantes aux jours et aux heures d’ouvertures habituels :
• Amilis
• Aulnoy
• Beautheil
• Boissy-le-Châtel
• Chailly-en-Brie
• Chauffry
• Chevru
• Coulommiers
• Dagny
• Dammartin-sur-Tigeaux
• Faremoutiers
• Giremoutiers
• Guérard
• Hautefeuille
• La Celle-sur-Morin
• Maisoncelles-en-Brie
• Marolles-en-Brie
• Mauperthuis
• Mouroux
• Pézarches
• Pommeuse
• Saint-Augustin
• Saints
• Touquin

Ce dossier d’enquête publique peut également être consulté sur le site Internet du SCoT du Bassin de Vie de Coulommiers
en cliquant ici.

Les permanences
Dans le cadre de cette enquête publique, un ou plusieurs membres de la commission d’enquête publique se tiendra à la disposition du public pour recevoir ses observations portant sur le projet de SCoT dans les lieux d’enquête, aux jours et horaires suivants :
• Amilis : le 26 novembre 2013 de 10h à 13h
• Aulnoy : le 15 novembre 2013 de 15h à 18h
• Beautheil : le 21 novembre 2013 de 15 à 16h
• Boissy-le-Châtel : le 6 novembre 2013 de 9h à 12h et le 5 décembre 2013 de 15h30 à 18h30
• Chailly-en-Brie : le 26 novembre 2013 de 14h à 17h
• Chauffry : le 15 novembre 2013 de 9h à 12h
• Chevru : le 29 novembre 2013 de 8h30 à 11h30
• Coulommiers : le 5 novembre 2013 de 14h à 17h, le 20 novembre 2013 de 14h à 17h et le 10 décembre 2013 de 14h à 17h
• Dagny : le 26 novembre 2013 de 16h à 18h
• Dammartin-sur-Tigeaux : le 18 novembre 2013 de 9h à 12h
• Faremoutiers : le 16 novembre 2013 de 9h à 12h et 9 décembre 2013 de 9h à 12h
• Giremoutiers : le 18 novembre 2013 de 16h à 18h
• Guérard : le 9 novembre 2013 de 9h à 12h
• Hautefeuille : le 7 décembre 2013 de 9h à 12h
• La Celle-sur-Morin : le 21 novembre 2013 de 16h à 19h
• Maisoncelles-en-Brie : le 7 novembre 2013 de 14h à 17h
• Marolles-en-Brie : le 22 novembre 2013 de 17h à 19h
• Mauperthuis : le 23 novembre 2013 de 9h à 12h
• Mouroux : le 14 novembre 2013 de 15h à 18h et le 7 décembre 2013 de 9h à 12h
• Pézarches : le 21 novembre 2013 de 9h30 à 12h30
• Pommeuse : le 9 novembre 2013 de 9h à 12h et le 11 décembre 2013 de 14h à 17h
• Saint-Augustin : le 21 novembre 2013 de 14h30 à 17h30 et le 11 décembre 2013 de 9h à 12h
• Saints : le 25 novembre 2013 de 8h30 à 11h30
• Touquin : le 5 décembre 2013 de 15h à 18h

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village

 


Info Pratique

 

Les assistantes maternelles agrées de Marolles en Brie :

 

Sylvie LECAT – Tel : 01.64.75.41.72

 

Nathalie MASTRODIMITRIO – Tel : 01.64.65.51.31

 

Virginie MOIREAU – Tel : 01.64.04.99.67

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village

 


Bienvenue au Pays de Coulommiers,

Le changement c'est maintenant

Depuis le 1er janvier 2013, les Communautés de Communes de la Brie des Templiers et Avenir et Développement du secteur des Trois Rivières forment une seule et même intercommunalité : le Pays de Coulommiers.

 

Certains diront que la plus petite bête s’est fait manger par la plus grosse … mais pour l’instant : l’information est passée sous silence.

  

A quoi devons-nous nous attendre ?

A quelques services supplémentaires

mais surtout :

- une augmentation  des impôts

- l'arrivée à moyen terme de logements sociaux dans les villages

- à des élus de plus en plus éloignés de leurs électeurs et de leurs problèmes de tous les jours

 

Trouvez plus d'infos ici :

http://www.paysdecoulommiers.fr/La-Communaute-de-Communes/Le-Pays-de-Coulommiers-en-quelques-mots

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village

 


CHANGEMENT DE JOURS POUR LES POUBELLES

A confirmer par la mairie

 

Nous venons d’apprendre le changement des jours de collecte des ordures ménagères à compter du LUNDI 7 JANVIER 2013. Ceci expliquerait que les personnels passent toujours pour les étrennes mais sans vous offrir le traditionnel calendrier …

 

Il ne sera pas disponible non plus en mairie.

 

On nous informe que les agents de la société Véolia distribueront ultérieurement des calendriers édités par leurs soins.

 

En attendant une hypothétique information de la mairie, nous vous indiquons ces changements :

 

BAC GRIS : Mercredi Après Midi

 

BAC JAUNE : Lundi Après Midi en Semaine Impaire

 

BAC VERT : Jeudi Matin d’Avril à Novembre

 

ENCOMBRANTS : 2ème Lundi des Mois Impairs

 

Petite consolation pour ceux qui étaient réveillés par le camion de ramassage : ils pourront passer une meilleure nuit.

 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES :

Vous devez toujours sortir votre bac la veille au soir, et jusqu’à 20h le lendemain en raison des collectes qui peuvent avoir lieu l’après midi.

En cas d’intempéries ou de problèmes techniques les collectes peuvent être décalées et rattrapées les jours suivants, il est donc recommandé de laisser les bacs sortis.

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village


Des excréments dans le lavoir ...

L'article du pays Briard

Polémique au hameau du Bois Saint-Georges : le lavoir a-t-il été alimenté avec les eaux de sorties de fosses septiques ? Certains riverains en sont convaincus.

Sylvain Collin, Danielle Cadine et Michel André Mirebeau dénoncent l’alimentation du lavoir par des effluents de fosses septiques.

Après des travaux, la source qui alimentait le lavoir a été perdue. Selon des riverains, le lavoir a été ensuite alimenté par une dérivation de l’actuelle conduite d’évacuation des effluents des fosses septiques du voisinage, mélangés aux eaux fluviales. Ils dénoncent la perte de la source, un problème de santé publique et l’atteinte au patrimoine de la ville.

 

Une boue noirâtre et nauséabonde
Pour mettre en avant l’origine plus que douteuse de l’eau qui a alimenté le lavoir depuis le 3 septembre, Sylvain Collin exhibe la boue noirâtre et nauséabonde recueillie dans l’abreuvoir, sorte de pré-bac de décantation avant le bassin du lavoir lui-même. « Avant, l’eau de la source était limpide, presque bleue. Mais après les travaux et la perte de la source qui alimentait le lavoir, c’est par un retour du tuyau d’évacuation des sorties de fosses septiques et des eaux fluviales que le lavoir a été alimenté », assurent avec lui Danielle Cadine, une autre riveraine, et Michel-André Mirebeau, dont les parents habitent les hameaux. On n’ose imaginer comment se sont constituées les boues qui recouvrent, sur plusieurs centimètres, le fond de l’abreuvoir et celui du lavoir.

 

Comble d’ironie, l’origine du problème prend sa source à la suite des travaux d’assainissement ayant eu lieu courant avril au hameau. La source perdue « coulait à environ 80 centimètres de profondeur, et les ouvriers ont creusé à 1,30 mètre, expliquent-ils, l’eau s’est engouffrée dans ce trou, c’en était terminé de notre lavoir avec de l’eau claire ». La fontaine par laquelle s’écoulait la source dans le lavoir n’a plus coulé, l’eau du lavoir a stagné. « J’ai immédiatement alerté la mairie, et dès le lendemain la première adjointe s’est rendue sur place », indique Sylvain Collin. Mais rien n’y a fait, la source avait pris un autre parcours et malgré une tentative, elle n’a pas été retrouvée.

 

Un risque majeur de santé publique?
Toujours d’après les riverains, l’incroyable c’est ensuite produit le 3 septembre dernier : « Des ouvriers encadrés par des élus ont tout simplement bouché l’actuelle canalisation d’évacuation des eaux fluviales mélangées à celles des fosses septiques », puis par un jeu de trop pleins successifs, cette eau a rempli l’abreuvoir, puis le lavoir. Des eaux brunâtres ont remplacé l’eau cristalline originelle. D’après les riverains, ce sont bien des eaux de fosses septiques. Cela ferait donc peser un risque majeur de santé publique aux riverains. « Comble de malchance, le trop plein du lavoir se fait par un tuyaux de petit diamètre, et lorsqu’il pleut, cela ne permet pas l’évacuation de toutes les eaux de ruissellement et tout est inondé. »

 

Le lavoir finalement vidé
La semaine dernière, la ville serait venue déboucher le tuyau et aurait procédé à l’ouverture de la vidange du lavoir qui aujourd’hui est à sec. « Nous demandons simplement maintenant que l’on retrouve la source, que la fontaine alimente de nouveau le lavoir. La mairie a fait de nombreuses restaurations dans le village, dont ce lavoir, il serait dommage que celui-ci se détériore du fait d’un incident de chantier. Le bureau d’études ou la société qui a fait les travaux doivent être assurés, cela ne devrait rien coûter, ni à la ville, ni aux habitants », estiment Sylvain Collin, Danielle Cadine et Michel-André Mirebeau. Ce qu’ils veulent dans leur lavoir, c’est de l’eau de source, pas de l’eau de fosse.

 

Une affaire politique?
Les trois témoins sont sans équivoque : oui, ils étaient bien présents sur une liste différente de l’actuel maire du village lors des dernières élections municipales. Oui, ils ont bien été battus. Mais non, cela n’a rien à voir avec le problème actuel au lavoir. « Les cochonneries dans le lavoir, l’odeur pestilentielle des boues, la perte de la source, tout cela n’est pas une question politique. C’est juste une question de santé publique et de gestion du patrimoine », assurent-ils en chœur.

 

Publié par Le pays Briard le 25/10/2012 à 13:56 par G.Moruzzi

 


Assainissement Collectif : combien ça va couter ?

La municipalité devrait annoncer le montant de la taxe

 

Dans le courant du mois d’avril 2012, le conseil municipal de Marolles en Brie, s’est réuni pour voter par délibérations, le montant de la taxe de raccordement à l’égout ainsi que le montant de la redevance d’assainissement pour les usagers concernés par l’assainissement collectif.

Depuis, aucun compte rendu de cette réunion n’a été affiché* sur les panneaux d’affichage de la commune. Nous ne connaissons donc pas le montant de la taxe de raccordement à l’égout, ni le montant de la redevance d’assainissement que nous allons devoir régler.
En attendant que nos élus nous informent des décisions qui sont prises, il convient de rappeler que la redevance d’assainissement comprend une partie variable et le cas échéant une partie fixe.

La partie variable est déterminée en fonction du volume d’eau réellement prélevé par l’usager sur le réseau public de distribution ou sur toute autre source dont l’usage génère le rejet d’une eau usée collectée par le service d’assainissement.
Ce volume est calculé dans les conditions définies aux articles R 2333-124 et R 2333-125 du code général des collectivités territoriales ( CGCT).

Quant à la partie fixe, elle est calculée pour couvrir tout ou partie des charges fixes du service d’assainissement.

Il ne serait pas concevable que les usagers paient le même montant de redevance d’assainissement pour des volumes d’eau prélevés différents d’une habitation à l’autre.

Nul doute que la municipalité ne manquera pas de nous expliquer ses choix en la matière. Choix qui auront été faits dans l’intérêt  des usagers.

Toutefois, il faut préciser que si la consommation d’eau est calculée de façon forfaitaire, la redevance d’assainissement peut être également calculée forfaitairement. Ce qui n’est pas le cas à Marolles car chacun paie se qu’il consomme.

Thierry Mornon

Président de l’association Aquavivae

 

  * Le ministre de l’intérieur et de l’aménagement du territoire, avait été interrogé sur les modalités pratiques d’affichage des actes et des comptes rendus des séances des conseils municipaux des petites communes.

La publicité des actes pris par les autorités communales est assurée, aux termes des articles L. 2131-1 et L. 2131-3 du code général des collectivités territoriales, par leur publication ou affichage. Cette publicité conditionne l’acquisition du caractère exécutoire des actes de portée générale.

L’affichage du compte rendu des séances du conseil municipal fait l’objet des dispositions des articles L. 2121-25 et R. 2121-11 du même code : il doit être effectué à la porte de la mairie, c’est-à-dire selon la jurisprudence dans un lieu facilement accessible au public, dans un délai de huitaine, ce délai n’étant pas assorti de sanction en cas de dépassement. L’affichage est une mesure de publicité qui vaut également pour les arrêtés du maire.

Contestation des délibérations du conseil municipal
Une délibération doit être attaquée dans le délai de deux mois à compter de son affichage en mairie, sous réserve que cet affichage puisse être attesté par le maire si son existence est contestée et à condition que celui qui l’attaque n’en ait pas eu connaissance par une autre voie que l’affichage (notion de connaissance acquise).

Il est donc impossible de contester une délibération du conseil municipal tant qu’elle n’a pas été affichée.

Doit on imaginer que la municipalité ignore cette loi en jouant la montre ?

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village

 

                                                                                   



 


Les soldats de 1914-18 de Marolles-en-Brie

 

Les 2 et 3 juin 2012 se tiendra à la salle des fêtes de Marolles-en-Brie (77) une exposition consacrée aux soldats marollais de la guerre de 1914/18.

 

Nés à Marolles ou pas, ils avaient – sauf l’un d’entre eux – tout ou partie de leurs origines dans ce secteur de la Brie, dans une zone comprise entre Jouarre et Jouy-le-Châtel du nord au sud, et Mouroux et La Ferté-Gaucher d’ouest en est.

 

Photos d’époque et documents d’archives vous permettront, à l’approche du centenaire du déclenchement du conflit, de faire connaissance avec eux :

parcours militaire comme conscrits puis comme combattants, actes de bravoures, décorations, blessures, circonstances de leurs disparitions ;

chronologie de la guerre et de ses principaux événements ;

situation familiale : recherche de leurs ancêtres sur au moins cinq générations, tableaux présentant les liens de parentés qui les unissaient.

 

Les visiteurs originaires de la région pourront peut-être y retrouver des noms familiers : Camus, Chapelle, Chemin, Colin, Denonville, Desnot, Desorne, Duval, Fagot, Fortier, Fricault, Frutel, Gillot, Griffaut, Guillot, Houdry, Hurand, Landrin, Lange, Leblanc, Leclerc, Legouge, Legrand, Lemaire, Marchand, Masson, Moussin, Mulot, Nivert, Pognot, Proffit, Salmon, Thomas...

 

Entrée libre.

 

Contact : Michel Rouet, tél. 01.64.75.42.03, courriel : rouet.michel@orange.fr

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village

 


Le Budget de la commune

Comment financer tous ces travaux sans vouloir augmenter les impôts ?

 

Les communes les plus proches tel que Chauffry, Chailly-En-Brie, Saint-Simeon, Amillis, ont des charges de fonctionnement en moyenne de 378.946,00 €.

Marolles en brie en compte moins de la moitié (150.000,00 €) mais par rapport au nombre d'habitants : le budget explose.

 

La politique communale, depuis de nombreuses années, semble être celle du "mollo sur les impôts", en appliquant des hausses inférieures à l'inflation.

Cela permet une stabilité de l'équipe au pouvoir et évite les sujets qui fâchent ... mais comment financer tous ces travaux que la commune doit assumer en partie.

 

Si des décisions ne sont pas prises, la prochaine équipe sera contrainte d'appliquer des mesures impopulaires mais vitales.

 

Plus de précisions sur le budget : ici

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village

 

 


Dossier Assainissement Collectif

Une réunion pour le Bourg et Bois Saint Georges

La Mairie nous informe d’une réunion d’information pour l’assainissement collectif le Mercredi 15 Février à 19h30 à la salle des fêtes.

 

Il est important d’y aller :

 

-         d’une part pour mieux comprendre en quoi vont consister ces travaux

 

-          prendre connaissance des nuisances occasionnées durant plusieurs semaines (possibilités de garer nos voitures sans craindre de les voir vandalisées).

 

-          et surtout pour avoir des précisions sur la manière dont les devis ont été réalisés (quelles entreprises devront nous choisir, pourront nous faire les travaux par nous-mêmes).

 

-          savoir si une subvention est envisageable pour les travaux à réaliser dans nos propriétés (il n’y a pas que les communes et les régions qui connaissent des restrictions budgétaires, les contribuables aussi).

 

 L’opération semble pour l’instant bien organisée, puisque chacun d’entre nous a reçu un courrier personnalisé, accompagné des plans du projet des travaux à réaliser.

 

L’estimation « sommaire » des travaux porte bien son nom !

Elle est à priori largement sous-évaluée : dans quel but ?

Pourquoi des sommes hors taxes ?

Les prix unitaires hors taxes sont spécialement compétitifs, sommes nous assurés d’obtenir les mêmes au moment de signer l’ordre de travaux ? (Par exemple : l’engazonnement à 4€ H.T. le m² est imbattable – main d’œuvre et fournitures).

 

   Premièrement ces travaux sont étudiés d’après les relevés qui ont été fait par le Cabinet Ruby (gratuitement pour le contribuable) et les services du SIANE-SPANC (au prix d’une coûteuse redevance payable 4 ans à l’avance). Certains ont fait l’objet d’une étude très superficielle qui ne reflète pas la réalité des travaux à réaliser.

 

   Deuxièmement, plusieurs questions restent posées :

- Quel est le montant de la taxe de raccordement qui sera demandé pour se connecter au réseau d’assainissement collectif ?

- Quel sera ensuite le montant de la taxe d’assainissement qui sera demandé ?

- Comme nous n’aurons plus à payer la redevance d’assainissement non collectif, que l’on nous a fait payer d’avance, sera-t-elle remboursée ?

- Si le délai est de 2 ans pour se raccorder (d’après le bulletin municipal), quelles seront les sanctions si cela n’est pas fait ?

- Y a-t-il des subventions à espérer pour faire ces travaux, sachant que le prêt à taux zéro sera bientôt supprimé ?

 

Cette réunion sera l’occasion de poser toutes les questions nécessaires à la compréhension de ce dossier.

 

Toute question est la promesse d’une réponse !

 

 

 

Télécharger le plan du projet d’assainissement du Bourg : ici (global) et ici (détail)

Télécharger le plan du projet d’assainissement du Bois Saint Georges : ici

 

 

 © marollesenbrie.com – Association Mon Village

 

 

 

 


Du Bio à Marolles

Sophie et Dominique COLLIN nous informent de la vente directe à la Ferme de Ranchien à Marolles en Brie ( Tel : 01 64 04 81 32 ) :

 

Œufs biologiques de poules élevées en plein air

 

Horaires :

Le mardi de 17h30 à 19h30

Le samedi de 9h30 à 13h00

Livraison possible chez vous les samedis uniquement sur abonnement.

 

Ouverture exceptionnelle les Vendredis 23 et 30 Décembre de 9h30 à 19h30

 

 © marollesenbrie.com – Association Mon Village


Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux

Pour ne pas oublier !

 

Un projet d'envergure internationale

Le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux sera inauguré le 11 novembre 2011 par Jean-François Copé, Président de la Communauté d’Agglomération du Pays de Meaux, en présence du Président de la République, Nicolas Sarkozy.

 

La Seine-et-Marne se dote d’un équipement d’envergure internationale qui abritera une collection, inédite et unique en Europe, de 50 000 objets et documents d’époque, costumes, photos, matériel de guerre...

 

Un lieu de mémoire résolument tourné vers l’avenir et les jeunes générations

Dans le bâtiment, à la pointe de la modernité, imaginé par l’architecte Christophe Lab et son équipe, 3000 m2 sont dédiés à l’exposition permanente, 300m2 aux expositions temporaires.

Pensé pour tous les publics, le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux propose pour chacun des expériences à vivre, des salles thématiques, des objets à manipuler, des ambiances olfactives, des projections…une immersion totale dans la Grande Guerre.

 

Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site Internet du Musée de la Grande Guerre : www.museedelagrandeguerre.eu

 

 © marollesenbrie.com – Association Mon Village


La symbolique de notre village entre prairies et bois

Un blason pour Marolles en Brie

Écartelé en sautoir : au 1er de sinople au rencontre de bœuf d'or, bouclé de gueules, au 2e de gueules à gerbe de blé cousue de sinople, les épis d'or et liée de sable, au 2e de gueules à la crosse de sable , au 4e de sinople au bosquet d'or sur une terrasse isolée du même et soutenue d'azur.

 

 « Mon Village » souhaite dynamiser l'identité de notre petite commune de 400 âmes en lui forgeant un caractère, une typicité, en lui offrant un blason reprenant des éléments historiques et symboliques pour qu'enfin MAROLLES EN BRIE (77120) ne soit plus confondue avec son homonyme du 94.

 © marollesenbrie.com – Association Mon Village


Nuisances sonores

Piqûre de rappel

Un arrêté préfectoral régit les nuisances sonores pour toutes les communes de Seine et Marne. La mairie rappelle chaque année les termes de cet arrêté dans son bulletin municipal mais aucune autre forme de publicité n’est prévue.

Ainsi, c’est à vous de vous plaindre de votre voisin et éventuellement de lui demander de respecter ce texte.

 

Bien qu’il soit logique dans ses interdictions, il trouve peu d’adeptes aussi bien dans le bourg que dans les hameaux. Il paraîtrait même que ceux qui devraient montrer l’exemple ne le font pas …

 

Les travaux de bricolage ( dont outillage électrique, lavage haute pression) et de jardinage ( dont tondeuse, débrousailleuse, taille haie) réalisés à l'aide d'appareils susceptibles de causer une gène en raison de leur intensité sonore ne peuvent être effectués que:

 

-          Les jours ouvrés : de 7 heures à 20 heures

 

-          Les dimanches et jours fériés : de 10 heures à 12 heures

 

-          Les samedis : de 9 heures à 12 heures et de 15 heures à 19 heures 30

 

Le bricolage comprend aussi la catégorie des « mad max » qui font mugir leurs cylindres et crisser leurs gommes à toute heure.

 

Marolles est un village tranquille, respectons les règles de bon voisinage !

 

  © marollesenbrie.com – Association Mon Village


Les beaux jours sont là. Les contrôles aussi... Quelques conseils pour randonner sereinement.

Communiqué du CODEVER

 

Avec les beaux jours qui reviennent, les balades se font plus nombreuses. Et avec elles, les opérations « coup de poing », rapportées par la presse écrite régionale.

Ces contrôles sont parfois justifiés, par exemple lorsqu’il s’agit de mettre fin à des comportements dangereux ou pénibles (vitesse excessive, nuisances sonores, etc.). Malheureusement, les agents assermentés ne font pas toujours preuve de discernement. Ainsi, les PV au motif de « non carrossabilité » restent nombreux.

Ca progresse... doucement
En effet, on note un progrès. A force de leur rabâcher (et de faire annuler leurs PV), les polices "vertes" ont enfin enregistré que les chemins ruraux sont ouverts par nature à la circulation des 4x4, motos et autres quads, quelque soit leur largeur ou leur aspect praticable ou non. Méfiance quand même, car il reste encore ici où là quelques escouades qui n'ont pas encore tout assimilé…

Ce qu'il faut retenir
Surtout, restez bien sur les voies ouvertes à la circulation publique : routes, chemins ruraux (encore souvent appelés « communaux ») et voies privées ouvertes à la circulation publique des véhicules à moteur. Ces dernières sont malheureusement difficiles à identifier.
Voici quelques indices simples pour vous y aider : si le chemin est assez large pour permettre le passage d’une voiture, s’il est visiblement utilisé comme voie de passage (traces de roulage, ornières…), s’il est ou a été aménagé (empierrement, talus, fossés, murets, même à l’état de vestiges), s’il est entretenu, même irrégulièrement (fauche de l’herbe, taille des haies…), vous êtes légitimement en droit de penser qu’il est ouvert à la circulation publique.

En pratique, moins le chemin a l’air praticable, et plus vous augmentez le risque d’être verbalisé en cas de rencontre avec un agent ONF ou ONCFS. Si, par exemple,  vous roulez sur une piste de débardage pourrie, avec des rochers de soixante centimètres, et qu’elle n’est pas cadastrée comme « chemin rural », vous avez toutes les chances d’être indéfendable en cas de PV.

Bien entendu, dans tous les cas les chemins – ruraux ou privés – doivent être dépourvus d’une signalisation d’interdiction (panneau ou obstacle type barrière, chaine) ou d’appartenance (« chemin privé »).

Sur les chemins ruraux, les limitations de circulation doivent faire impérativement l’objet d’un arrêté municipal ou préfectoral « motivé », c’est-à-dire justifié par des motifs sérieux et démontrés. Elles doivent obligatoirement être signalées à l’entrée de la voie par un panneau conforme. Le moyen le plus simple pour trouver les chemins ruraux reste de consulter le site www.geoportail.fr, qui vous permet de superposer cartes IGN et cadastre.

Les randonneurs motorisés sont sympas
On ne fera pas l'injure à nos adhérents de leur rappeler que leur comportement doit être irréprochable. Toutefois, vous pouvez encore croiser quelques énervés, à qui vous pourrez toujours essayer de donner les quelques conseils suivants :
Soyez toujours courtois avec les riverains, les exploitants agricoles ou forestiers, et les autres randonneurs.
Certains usagers cherchant le calme peuvent être surpris pas le passage de véhicules. On croise donc les promeneurs au ralenti, et on arrête les moteurs le temps du passage des cavaliers.
Les exploitants méritent aussi tout votre respect. Respectez la propriété privée.
N’hésitez jamais à rouler au pas, voire à stopper quelques instants pour discuter. Un salut ne gâche rien, bien au contraire !

De plus, roulez de préférence en petit groupe. Les convois de 20 ou 30 véhicules à la queue leu leu produisent généralement un très mauvais effet.

Enfin, ne prenez pas la randonnée pour une compétition. N’oubliez pas que pour un piéton la vitesse est perçue de manière  très subjective. Croiser à faible distance un véhicule roulant à 30 km/h, cela peut-être effrayant pour un marcheur à l’arrêt.

Bonnes balades à toutes et à tous !

Pour en savoir plus :
Le livret "Loisirs Verts motorisés : stop à la désinformation !" contient un "vrai/faux" tordant le coup aux idées reçues.
Il est téléchargeable gratuitement ici :
http://www.codever.fr/doc/index.php?cu=24>http://www.codever.fr/doc/index.php?cu=24

Le Guide Pratique (32 pages) aborde plus en détail la réglementation, avec des photos et des explications simples et concrètes. Pour l'obtenir, il suffit d'adhérer au Codever. (40 €/an pour un particulier, 120 € pour un club).
Pour adhérer, cliquez ici :http://www.codever.fr/adherer/index.php?cu=-99

Les 10 Conseils du Codever est un code de bonne conduite téléchargeable ici :http://www.codever.fr/doc/index.php?cu=20

Sortez couverts !
Rien n'est plus rageant que de prendre un PV alors qu'on circuler sur un chemin ouvert à la circulation. Cela ne devrait pas arriver et pourtant les PV abusifs ne sont pas en voie d'extinction. Et selon les cas, les amendes peuvent être salées : jusqu'à 1500 € !

Aussi, il est recommandé d'être couvert par une assurance juridique qui prendra en charge votre défense devant le Tribunal de Police.

Si vous êtes adhérent du Codever (formule à 40 €/an) vous bénéficiez automatiquement d'une Garantie Protection Juridique (GPJ). En cas de PV, notre assurance prend en charge les honoraires de votre avocat (voir conditions complètes ici : http://www.codever.fr/doc/index.php?cu=8 )

Attention : certaines GPJ sont très limitées. Soit elles ne fournissent en réalité que du conseil téléphonique (et donc, vous devrez vous payer votre avocat...) ; soit les plafonds de prise en charge sont très bas (laissant une part importante des frais à votre charge). Alors, relisez bien les conditions générales (réclamez les !).

Voici un témoignage :
"En tous cas merci encore a vous de nous avoir soutenus  dans cette bataille, sans vous j'aurai payé comme un mouton. Je suis vraiment content d'être adhérent au codever depuis si longtemps et avec cette mésaventure, il va être encore plus facile d'expliquer autour de moi pourquoi il faut adhérer en masse plutôt que de rester dans son coin en se disant "ça n'arrive qu'aux autres"!" J-F. C.

Si vous êtes verbalisé mais non adhérent au moment des faits, nous pourrons toujours vous aider et vous soutenir moyennant votre adhésion immédiate. Mais l'avocat sera à vos frais. Au moins 90 % des appels à l'aide du lundi proviennent de non-adhérents...

Enfin, quelques adhérents nous ont rapporté avoir échappé au PV en sortant leur carte de membre du Codever... "ah, vous êtes au Codever. C'est bon, circulez !"
Incroyable ? Pas tant que ça... C'est plutôt la preuve que les agents ne collent pas toujours des prunes à bon escient... en parfaite connaissance de cause !


Vandalisme dans le bourg

 En plus des cas d’incivisme de plus en plus fréquents, notre village est victime d’actes répétés de vandalisme.

La commune déplore la casse de 11 ampoules de lampadaires ces derniers jours, certainement causée par des pistolets à billes. 1 lampadaire avait déjà été cassé en Février dernier.

Le local de la pompe a été vandalisé, le remplacement de la serrure a coûté plus de 500 euros.

Les impôts locaux n’ont pas pour objectif de réparer les dégâts volontaires d’une poignée de simples d’esprit dont les parents ont abandonné leur rôle de protection et d’éducation.

 

La municipalité a porté plainte au commissariat.

© marollesenbrie.com – Association Mon Village


Loisirs verts motorisés : stop à la désinformation !

Des milliers de kilomètres de chemins disparaissent chaque année faute d'entretien.

 

Car c'est bel et bien la sous-fréquentation qui menace de disparition le magnifique réseau français.

 

Initiée par le Codever (Collectif de défense des loisirs verts), en 1994, la journée des chemins a réussi le tour de force de réunir chaque année des usagers de tous les horizons afin de les faire oeuvrer ensemble pour sauver les voies publiques menacées.

 

L'association Mon Village cherche des volontaires en partenariat avec le Club Quad Briard de Chailly en Brie, pour organiser un chantier de nettoyage sur notre secteur.

 

Les pratiquants des loisirs verts, et notamment les adeptes du quad, de la moto ou du 4x4, sont souvent victimes de préjugés.

Vous pouvez tester vos connaissances sur le sujet à l’aide du « vrai/faux » ci-dessous. L'association Codever est à votre disposition pour vous fournir les sources et références ayant permis la rédaction de ce document.

 

 DOSSIER EN PDF : http://www.codever.fr/files/Dossier_Stop_Desinformation_22-02-2010_Rev4_WEB.pdf

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village



Où est passé le corbillard ?

 

Le corbillard* de Marolles a disparu.
Quand on pose la question au Maire ou aux conseillers municipaux, personne n’est en mesure d’apporter une réponse. A-t-il été vendu ? cédé ? ou bien détruit ?
Le sujet n’ayant jamais été débattu en séance de conseil municipal, cela reste un mystère.
Souhaitons que sa disparition ne soit que temporaire et qu’il retrouve la place qui est la sienne en tant que patrimoine de la commune.

* Le corbillard "hippomobile" était stocké dans le local de la pompe jusqu'au début des travaux de rénovation du bâtiment.

© marollesenbrie.com – Association Mon Village


Les soldats de 14/18 de Marolles-en-Brie

Aidez nous à retrouver leur histoire ...

 

Un travail de recherche portant sur les soldats dont les noms figurent sur le monument aux morts 1914/1918 de Marolles-en-Brie a été commencé. Il cherche à reconstituer le parcours militaire de ces jeunes hommes, comme conscrits (avant la guerre) et comme combattants. Il s’attache également à établir la liste de leurs ancêtres sur au moins 6 générations, permettant ainsi de découvrir que certains d’entre eux partageaient des ancêtres communs, (parfois plusieurs) et qu’ainsi ils cousinaient quasiment tous entre eux. Jusqu’en ce début de XXème siècle, la France était encore un pays profondément rural, et l’on ne parcourait guère de distance pour trouver un conjoint.

Ce travail devrait pouvoir aboutir à l’organisation d’une exposition à la salle des fêtes, présentant la généalogie de ces soldats ainsi qu’un certain nombre de documents : actes de l’état-civil, documents militaires.

Certains habitants de Marolles sont des descendants de ces soldats, ou du moins leur sont apparentés. Il est donc lancé un appel auprès de ces personnes pour leur demander de s’associer à ce travail : la manifestation prévue pourrait être rendue plus attractive avec des documents personnels tels photos, livrets militaires, lettres ..., qui pourraient figurer en bonne place sur les panneaux de l’exposition.

 

Si vous voulez participer, vous pouvez prendre contact avec :

Michel ROUET, 29 rue du Cèdre, 77120 MAROLLES-EN-BRIE

Téléphone : 01 64 75 42 03

Mèl : rouet.michel@orange.fr

 

Pour mémoire, les enfants de Marolles en Brie morts pour la France en 1914-1918 sont :

CHEMIN Albert  -  CHEVALDIN Robert  -  DUVAL Marcel  -  FRUTEL Albert  -  GUILLOT Maurice  -  HURAND Eugène  -  HURAND Georges  -  LEGOUGE Paul  -  MARCHAND Albert  -  FRICAULT Gaston  -  MARCHAND Jules .

En Algérie 1961 : CHEMIN Marc

En 1939 – 1945 : GILLOT Roger

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village


Une nouvelle poubelle au lavoir de Bois Saint Georges

Gardons notre village propre

Devant le refus de la municipalité de renouveler la poubelle du lavoir de Bois Saint Georges (on peut la comprendre : deux ont déjà disparu), l'association Mon Village a décidé d'en offrir une nouvelle. Par précaution elle est cadenassée au panneau d'affichage.

Nous constatons avec tristesse que tout comme la politesse et l’honnêteté, la propreté souffre de plus en plus de l’égoïsme de certains individus qui n’éprouvent aucune culpabilité à jeter dans la nature un mégot, une cannette, un emballage plastique ou un sac du Mc Drive.

Comme le lavoir est devenu un lieu privilégié de détente pour une jeune population, et qu’il n’y a pas d’employés municipaux pour entretenir le village : c’est l’endroit le plus sale du hameau avec la route qui va de Marolles à Chevru.

 

Si l’expérience est positive, nous ferons de même pour d’autres lieux du village.

 

Mon Village est propre, respectons le !

 

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village


Le site de Mon Village est aussi le vôtre !

La voix d'une association indépendante de la municipalité pour tous les Marollais

Projet de nouveau blason pour Marolles en Brie

 Ce site est le bébé d'une association créée le 9 Mars 2008 pour diffuser des informations et partager notre flamme pour notre petit village de la Brie Champenoise.

Ainsi, l'association « Mon Village » s'est fixée pour objectifs principaux :

 

* valoriser le patrimoine historique et culturel du village,

* protéger son cadre de vie et préserver son caractère rural,

* oeuvrer pour le développement durable et développer le civisme vis à vis de toutes les pollutions,

* renouer avec "l'esprit village" et favoriser les valeurs de partage et d'entraide,

* militer pour la démocratie participative à une échelle locale,

* stimuler la transparence de la gestion municipale, et inciter à une meilleure communication.


Le site marollesenbrie.com veut servir de trait d'union entre la municipalité, l'administration et les habitants, usagers des services publics, contribuables. Nous nous ferons l’écho du conseil municipal en vous informant des décisions prises, des comptes rendus de réunions et commissions du conseil et de la communauté de communes des Trois Rivières. Nous poserons les questions que vous nous communiquerez. Nous allons éditer un bulletin d’information pour ceux qui ne sont pas équipés d’internet.

 


Le site permet de s'inscrire sur une liste de diffusion pour recevoir les convocations aux réunions du conseil municipal, et les comptes rendus des réunions de la municipalité (rubrique
« Nous contacter »).

 

  

© marollesenbrie.com – Association Mon Village

 


Liens utiles

 Localisation de Marolles en Brie : http://www.lion1906.com/departements/seine-et-marne/marolles-en-brie.php

Annuaire de la mairie : http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-marolles-en-brie-77.html

Anuaire des maires 77 : http://www.um77.asso.fr/annu/Fiche_Mairie.php?id=271

Le site des seine et marnais : http://www.seinetmarnais.com/

La circulation en Ile de France : http://www.sytadin.fr/tempsreel/general.gif

La météo à Marolles en Brie : http://www.meteoos.com/marolles-en-brie-france-cid-frif0371?alert_form=1

Carte de vigilance Météo France : http://france.meteofrance.com/vigilance/Accueil

 


Les associations de Marolles en Brie

Echanger, participer, s'exprimer, s'entraider ...

visuel association aquavivae

AQUAVIVAE – Association des usagers de l’eau et de l’assainissement de Marolles en Brie 
Créée en 2008

Coordonnées : 17, Rue du Cèdre – 77120 MAROLLES EN BRIE

Mail : aquavivae@laposte.net 
Site internet (en construction) : www.aquavivae.fr

Président : M. Thierry MORNON
Trésorier : M. Michel André MIREBEAU
Secrétaire : Mme Véronique TRIFFAULT
 
Nombre d'Adhérents : souscription en cours, bulletin d’adhésion disponible au siège de l’association.
 
Objet :  
Cette association a pour objet :

de défendre les intérêts des usagers des réseaux d’eau potable, du système d’assainissement collectif et des systèmes d’assainissement non collectif. d'apporter une assistance aux adhérents pour la mise en conformité de l’assainissement non collectif et le raccordement de l’assainissement collectif. de favoriser les échanges d’informations et la communication entre les us agers et les services du SIANE – SPANC. de promouvoir des actions citoyennes pour la préservation du cadre de vie du village, la défense de l’environnement, notamment pour lutter contre toute forme de pollution. de défendre les usagers dans la gestion publique des déchets ménagers et du tri sélectif.
 
L’association va organiser des réunions d’informations, des actions bénévoles, éditer des bulletins et tenir un stand à la brocante annuelle du village.

 

________________________________________________________________________________________________________

 

SLD ( Sports, Loisirs, Détente )
Créée en 1978

Président : M. Bernard ANDRE
Vice Président
: M. Philippe OUDIN
Trésorière : Mme Joulot Vibrac Brigitte
Secrétaire : Mme Lozé Micheline

Nombre d' Adhérents : 12
But :
Le but de cette association est l’organisation de différentes manifestations comme des tournois de pétanque, des repas entre Marollais, une brocante et des sorties parisiennes, entre autres …

 

________________________________________________________________________________________________________

 

Solidarité Action Partage Avenir Bambins du Niger
Créée en 2004

Président : M. Bernard ANDRE
Vice-Président : M.Jean-Philippe MOUFLARD
Trésorière : Mme Brigitte JOULOT VIBRAC
Secrétaire : Mme Micheline LOZE

 

Nombre d' Adhérents : 12

But :
Cette association a pour but de récolter des fonds afin de scolariser pendant toutes leurs années de primaire des enfants au Niger.
Depuis la création de celle-ci, 12 enfants ont enfin accès à l’instruction, principalement des petites filles.

 

_________________________________________________________________________________________________________

 

Mon Village – Association pour la valorisation du village de Marolles en Brie 
Créée en 2008

Coordonnées : 12, Rue Courte Soupe – 77120 MAROLLES EN BRIE

Tél : 06 88 80 26 18

Mail : contact@marollesenbrie.com

Site internet : www.marollesenbrie.com

Administrateur & directeur de publication : Michel André MIREBEAU

But :

Le site www.marollesenbrie.com veut servir de trait d'union entre la municipalité, l'administration et les habitants, usagers des services publics, contribuables. Le site permet de s'inscrire sur une liste de diffusion pour recevoir les convocations aux réunions du conseil municipal, et les comptes rendus des réunions de la municipalité (rubrique « Nous contacter »).

 

________________________________________________________________________________________________________

 

Striker's Farm Association – Association pour la promotion de l'équitation western 
Créée en 2007

Coordonnées : 5, Ranchien - 77120 MAROLLES EN BRIE

Mail : strikersfarm@yahoo.fr

Site internet : http://www.strikers-farm-association.fr/

 

But :

Notre association a pour but de transmettre son savoir, et de promouvoir l’équitation dans toutes ses formes et le monde western. Ainsi Striker’s Farm réuni propriétaires de chevaux ou non simplement passionnés, débutants au confirmés, tous se retrouvent pour partager leur passion qu'est l'équitation.

 

 ________________________________________________________________________________________________________

 

Autres associations de Marolles en Brie et ses environs : faites vous connaître !

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village

 

 


Mentions Légales

Mentions légales et Copyright

Site marollesenbrie.com :

Les mentions légales et conditions d'utilisation pouvant être modifiées à tout moment et sans préavis, nous vous encourageons à les consulter régulièrement.
 

Identification du site

Adresse Internet : http://www.marollesenbrie.com
Éditeur du Site : Association Mon Village, 12 rue Courte Soupe – 77120 MAROLLES EN BRIE
Directeur de la publication, administrateur (webmaster) : Michel André MIREBEAU (mam@marollesenbrie.com)
Hébergement : Viaduc, 14 rue Mickaël Faraday – 49070 BEAUCOUZE
 

Informations nominatives 

Les informations nominatives collectées sur le site sont destinées à l’association Mon Village.
Conformément à la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978 :
"Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données personnelles qui vous concernent."

 
Pour cela, il suffit d'en faire la demande :

soit par courrier électronique auprès de l'administrateur du site à l'adresse de suivante :
mam@marollesenbrie.com
soit par courrier postal à l'adresse suivante :
Association Mon Village, 12 rue Courte Soupe – 77120 MAROLLES EN BRIE.Propriété intellectuelle

Ce site appartient et est exploité par l’association Mon Village.

 
Tous les éléments composant le site, y incluant les marques, logos, noms de domaine et autres signes distinctifs apparaissant sur le site http://www.marollesenbrie.com, sont protégés par la législation en vigueur sur la propriété intellectuelle et le droit d'auteur, et appartiennent à la l’association Mon Village ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation.
Tous les droits de reproduction sont réservés.
Toute exploitation non autorisée du site ou de son contenu engagerait votre responsabilité et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L335-2 et suivants du Code de la Propriété Intellectuelle.

 

Liens hypertexte

Le site peut contenir des liens hypertextes vers d'autres sites dont l’association n'est pas l'éditeur.
Vous êtes informé et vous acceptez que l’association Mon Village ne soit pas responsable de l'indisponibilité de tels sites et que la l’administrateur du site www.marollesenbrie.com n'examine, ne contrôle, n'approuve ni n'est responsable des contenus, publicités, produits ou autres éléments disponibles sur ou via ces sites.
En conséquence, l'utilisation d'un lien pointant vers un autre site est faite sous votre seule responsabilité.

 

Cookies

Le site n'utilise pas de cookies

 

Limitations et responsabilité

L’association Mon Village ne peut garantir l'exactitude, la complétude, l'actualité des informations diffusées sur le site.
L’association Mon Village met tout en œuvre pour diffuser des informations exactes et mises à jour.
Vous reconnaissez utiliser ces informations sous votre responsabilité.

 
L’association Mon Village ne peut être tenu responsable :

des erreurs ou omissions des informations diffusées sur le site,des dommages directs ou indirects qui pourraient résulter de l'accès ou de l'utilisation du site, y compris l'accessibilité, les pertes de données, détérioration, destruction ou virus qui pourraient affecter votre équipement informatique et/ou de la présence de virus sur le site. Disponibilité du site

Vous êtes informé que le site de l’association Mon Village est accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à l'exception des cas de force majeure, difficultés informatiques, difficultés liées aux réseaux de télécommunication ou difficultés techniques.
Pour des raisons de maintenance, l’association Mon Village pourra interrompre l'accès au site.
 
L’association Mon Village se réserve le droit de faire évoluer ou de modifier les conditions d'utilisation et le contenu du présent site à tout moment et sans préavis.

 

Informatique et Libertés

Ce site internet associatif local n’est pas soumis à la déclaration. «Les sites vitrines purement institutionnels, non commerciaux sont dispensés de déclaration à la condition qu’ils soient conformes à la dispense n° 7.» «Les traitements constitués à des fins d’information ou de communication externe sont des traitements courants ne paraissant pas susceptibles de porter atteinte à la vie privée des personnes dans le cadre de leur utilisation régulière. La Commission estime en conséquence qu’il y a lieu de faire application des dispositions de l’article 24.II de la loi du 6 janvier 1978 modifiée et de dispenser ces traitements de toute formalité déclarative préalable.» J.O n° 128 du 3 juin 2006.

Au cours de votre visite sur ce site, il peut vous être demandé de saisir des informations personnelles vous concernant (nom, adresse, profession, numéro de téléphone, adresse électronique, etc.).
Ces informations permettent notamment de vous reconnaître et de faciliter vos différentes requêtes d’information et de documentation par formulaire. Elles peuvent également être traitées en vue d’améliorer la qualité de notre site.
L’association Mon Village s’engage à ne pas vendre à des tiers les adresses électroniques en sa possession à des fins de diffusion systématique de messages publicitaires. L’association Mon Village est cependant susceptible de conserver et de traiter les données collectées de manière automatisée, pour vous contacter et vous informer, le cas échéant.
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

 
Pour l'exercer, adressez-vous à :

soit par courrier électronique auprès de l'administrateur du site à l'adresse suivante :
 mam@marollesenbrie.com
soit par courrier postal à l'adresse suivante :
Association Mon Village, 12 rue Courte Soupe – 77120 MAROLLES EN BRIE. 
   

 

© marollesenbrie.com – Association Mon Village


marollesenbrie.com - Tous droits réservés Viaduc® - 2016 - Hebergeur - Nom de domaine - Création de site web - Agence webmarketing - 85133 visites